Cérémonies à venir

 

15/03/2015

Jean et Elise DHERBIER
Centre - Cher 

Voir les autres cérémonies à venir

Rapport d'activité

Rapport d'activité 2013

Rapport d'activité 2013
Télécharger:
rapport d'activite 2013.pdf
(2,3 MB)

Avec le soutien de

Avec le soutien de La Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Carte de France des Justes

Centre Bourgogne Champagne-Ardenne Nord-Pas-de-Calais Picardie Bretagne Ile-de-France Lorraine Alsace Haute-Normandie Basse-Normandie Pays-de-La-Loire Franche-Comté Rhône-Alpes Auvergne Poitou-Charentes Limousin Aquitaine Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Provence-Alpes-Cote-D'Azur Corse Carte de France des Justes
Passez la souris sur la carte

Les Justes parmi les Nations dans le monde

(informations en anglais)

Saisissez votre e-mail pour recevoir les informations du Comité Français

Une famille de Néret (Indre) décorée au titre de Justes parmi les Nations

samedi 21 février 2015

Du 18/02/2015

 

 

 

 

Josiane Luizy a reçu la médaille des mains d'Elad Ratson. - (Photo NR, Patrick Gaïda) Néret. Eugène et Alexandrine Langlois, et leur fille, Suzanne, ont recueilli le petit Léon, en août 1942. Ils ont été distingués, hier, pour leur courage.

 Léon Rucker a aujourd'hui 77 ans. Il vit au Canada, avec son épouse, ses trois enfants, et ses six petits-enfants. Pourtant, hier, à Néret, il était en famille. Son autre famille. Celle qui lui a sauvé la vie, en août 1942, alors qu'il n'avait que 4 ans. « Suzanne Langlois est venue me chercher chez mes parents, à Nice. Ils m'ont accueilli ici, chez eux, comme un de leurs six enfants. Je suis resté là, deux ans, loin de mes parents, mais en sécurité et entouré d'amour… »

" Pour eux faire cela était normal "

C'est lui, plus de soixante et onze ans après ces faits tragiques, qui s'est battu pour que les Langlois soient décorés, à titre posthume, de la médaille de Justes parmi les nations. François Guguenheim, vice-président du comité français pour Yad Vashem, était présent, aux côtés d'Elad Ratson, directeur des relations publiques à l'ambassade d'Israël à Paris, et d'Alain Espinasse, préfet de l'Indre, pour remettre la plus haute distinction israélienne à Josiane Luizy, nièce de Suzanne Langlois, décédée en 1996. « Mes grands-parents et ma tante ne parlaient que très peu de ces épisodes, explique Josiane. Pour eux, ce qu'ils ont fait était tout simplement normal. Ils n'en tiraient aucune fierté. C'était des gens simples… » Léon Rucker, lui, se rappelle « aller aux champignons, avec Alexandrine, et du courage d'Eugène, au travail ».
L'émotion, palpable, a atteint son comble quand au fil des discours et des hymnes nationaux de France et d'Israël, chacun a eu une pensée pour les Juifs tués récemment dans les attentats de janvier, en France, et dans celui du Danemark. « Il appartient aujourd'hui à chacun d'entre nous de contribuer au renforcement des fondements de notre République et de ne pas rester indifférent aux menaces, a précisé Alain Espinasse. Être uni, c'est aussi tendre la main, cette main que la famille Langlois a tendue à la famille Rucker en accueillant alors le jeune Léon. Par leur action désintéressée lors d'une des périodes les plus sombres de l'histoire de notre pays, tous les Justes sont en permanence un exemple et nous redonnent espoir et confiance en l'humanité. »

Christophe Gervais



Lire la suite

9ème conférence sur l'enseignement de la Shoah

9ème conférence sur l'enseignement de la Shoah

Le Lien Francophone

Décembre 2014 - Janvier 2015 - N° 49

Décembre 2014 - Janvier 2015 - N° 49
Télécharger:
Lien francophone 49.pdf
(4,2 MB)

Ecole internationale de l'enseignement de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Télécharger la feuille de témoignage (DAF-ED)

En savoir plus