Des Elus et des Justes - Le voyage 2015

mardi 14 juillet 2015

"Le Comité Français pour Yad Vashem emmène pour la deuxième fois en Israël 14 élus de communes appartenant au réseau des villes et villages des justes de France à la commémoration de Yom Hashoah à l'institut de Yad Vashem Jérusalem."



Une délégation de maires et élus français en Israël.

Pour la deuxième fois, le Comité Français pour Yad Vashem a organisé un voyage en Israël, en présence de son Président Pierre-François Veil,  pour une vingtaine de maires et élus de communes de France membres du Réseau « Villes et Villages des Justes parmi les Nations», ou ayant créé un lieu de mémoire en hommage aux Justes de France.

Le riche programme de ce voyage qui s'est déroulé du 13 au 17 avril 2015 a comporté notamment :

  • Une rencontre avec le Maire de Tel Aviv et une table ronde avec des maires israéliens.
  • Une visite de Tel Aviv, de Jaffa et d'un village arabe.
  • Les cérémonies de commémoration de Yom Hashoah 5775 à Yad Vashem Jérusalem, en présence du Président de l'Etat d'Israël, du Premier Ministre, du gouvernement et de nombreux autres dignitaires.
  • Une rencontre avec des descendants de Justes français (participants d'un voyage organisé par la Fondation France-Israël en partenariat avec le Comité Français pour Yad Vashem).
  • La découverte de sites historiques de Jérusalem et de ses environs.

L'un des points culminants de cette expérience fut sans doute,  après un dépôt de gerbes dans la crypte du souvenir de Yad Vashem, la cérémonie au Jardin des Justes. Chaque élu, accompagné d'un descendant de Juste, a déposé un œillet blanc devant le Mur sur lequel sont gravés les noms des Justes de France.

Pour Henri Dreyfus, qui représentait la municipalité de Strasbourg et son maire Roland Ries, le moment le plus poignant fut l'allumage de six torches (représentant les 6 millions de Juifs assassinés dans la Shoah) par six survivants qui ont raconté leur tragique histoire.

«Un tel voyage est l’occasion de faire découvrir Israël à des officiels français» explique Jean-Pierre Gauzi, secrétaire général du Comité français, «de les mettre en contact avec la réalité israélienne, de leur donner envie d’aller plus loin». Il fait également connaître aux délégations présentes autant qu'aux Israéliens, le rôle exemplaire des Justes, et entretient la volonté actuelle des communes de France de porter leurs valeurs et d’en perpétuer le souvenir à travers des actions éducatives, culturelles et mémorielles. Il enrichit le développement de ce réseau de communication intercommunale dont la France, parmi les pays ayant subi l’occupation nazie, s’honore d’être l’instigateur. En effet, en 2010, «avec le concours de Yad Vashem, le Comité a considéré qu’il fallait accompagner  les communes de France dans leur démarche mémorielle, les aider à s’approprier l’histoire de leurs citoyens, et à être elles-mêmes porteuses de mémoire. C’est pourquoi l’ensemble du réseau s’attache à développer des actions pour la transmission de cette histoire» précise Jean-Pierre Gauzi. «Au-delà du partage d’expériences, optimisé dans ce cadre, le réseau entend marquer le passant par la multiplication de lieux porteurs de mémoire. Sa démarche est exclusivement mémorielle et historique, elle œuvre pour que les français soient en mesure de s’approprier ce passé et de relier leur histoire locale à l’histoire de l’Europe et de la Shoah».

De retour en France, des participants ont adressé au Comité Français des témoignages forts:

«Ce voyage dont je ne suis pas encore remis, côté «émotion»...Je me faisais une autre idée d'Israël et je ne manquerai pas l'occasion de retourner à Jérusalem». Daniel Moitie, Maire de Crouy. 

«Ce genre de voyage revêt un côté émotionnel qui est quasiment d'ordre initiatique.Je suis encore submergé d'images historiques, de cris montant du fond de mon cœur, de peurs qui me font approcher les abysses de l'horreur, de poussées d'espoir malgré tout qui me donnent le courage de continuer à parcourir cette voie...J'ai hâte d'y retourner même s'il me faut encore du temps pour laisser infuser cette force et cet embrasement de mon cœur dont nous avons pu bénéficier lors de ces cinq jours». Thierry Vinson, Président du Réseau «Villes et Villages de France».

«Ce voyage nous a permis de vivre des moments inoubliables et d'intense émotion partagée» Jacques Marsac, Maire de Grenouillac (Charente).

«Ce fût pour moi et nous tous je pense, un voyage empreint de beaucoup d'émotions, mais aussi d'amitiés partagées. Les grandes heures que nous avons vécues ensemble resteront un lien fort entre nous.» Jean-Yves Houssemaine, Maire de Sées (Orne)

Des reportages dans la presse et sur la chaîne de télévision I24 News, ont contribué à faire connaître cette initiative originale et à soutenir les actions du Comité Français, qui poursuit inlassablement ce travail de mémoire et de reconnaissance.

 

Lire la suite

Le Lien Francophone

Avril - Mai 2015 - N° 50

Avril - Mai 2015 -  N° 50
Télécharger:
Lien francophone 50.pdf
(3,7 MB)

Cérémonies à venir

07/10/2015

Madeleine POURNIN
Mémorial de la Shoah - Paris

 

08/10/2015

Joséphine et Olivier BULTEZ
 Nord-Pas-de-Calais - Pas-de-Calais

 

Voir les autres cérémonies à venir

3ème diner de Gala du Comité Français pour Yad Vashem

mardi 21 octobre 2014

Jean-Raphaël Hirsch passe le flambeau de la mémoire à Pierre-François Veil

Le Dîner de Gala du Comité Français pour  Yad Vashem s’est tenu au Pavillon Dauphine à Paris, le 24 novembre dernier. Sous le haut patronage de Simone Veil et en présence de son excellence Yossi Gal, ambassadeur d’Israël en France, cette soirée était placée sous le signe de l’enseignement aux jeunes générations des valeurs incarnées par les Justes parmi les Nations : « Plus que jamais, le monde a besoin des Justes ».

Au cours de la soirée, en présence du Président d’Honneur  Paul Schaffer, le Président du Comité Français, Jean-Raphaël Hirsch a passé le témoin au nouveau président, Pierre François Veil, qui représente la relève de la nouvelle génération chargée de transmettre la dimension éthique de la Shoah et son message de responsabilité, de tolérance et de démocratie. Par ailleurs, tous les intervenants de cette soirée ont exprimé leurs craintes d’une résurgence de l’antisémitisme en France et la nécessité d’une vigilance accrue afin que les sombres heures des années de la Shoah ne puissent pas revenir.

Parmi les personnalités, on pouvait remarquer la  présence de Serge et Beate Klarsfeld, Zvi Tal, Ministre Plénipotentiaire, du Grand Rabbin de France Haïm Korsia et du Grand Rabbin de Paris Michel Guguenheim, du Général d’Armée Jean-Louis Georgelin et de Nicole Guedj, ancien ministre. Enfin, venus tout spécialement de Jérusalem : Shaya Ben Yehuda, Directeur des Relations Internationales de Yad Vashem et Miry Gross, Directrice des Relations avec les pays francophones ont délivré le message de Yad Vashem : « Nous comptons sur vous pour soutenir de toutes vos forces et de tous vos moyens les programmes éducatifs de Yad Vashem afin que les valeurs des Justes parmi les Nations soient enseignées à Jérusalem, au plus grand nombre, et se diffusent, comme une lumière bienfaisante, partout dans le monde ».

Catherine Vieu-Charier, adjointe à la mairie de Paris en charge de la mémoire, annonça que la ville de Paris rejoignait le réseau "Villes et Villages des Justes parmi les Nations" créé par le Comité Français pour Yad Vashem en 2010. Cette annonce n’a pas manqué de réjouir Thierry Vinçon, Maire de Saint-Amand Montrond et président du réseau, ainsi qu’Eliane Wauquiez-Motte, maire du Chambon sur Lignon, tous deux présents à cette soirée. Le réseau "Villes et Villages des Justes" a pour ambition de réunir les communes ayant nommé un lieu à la mémoire des Justes (rue, place, allée, jardin, esplanade, etc). Ainsi, les valeurs portées par ces hommes et ces femmes qui se sont opposés à l’occupant et au régime de Vichy, seront transmises aux générations futures.

Au cours de la soirée Michel Jonasz interpréta avec talent plusieurs chansons et Frédéric Encel fit un point clair et précis sur la situation géopolitique au Moyen Orient. Nicolas Roth, infatigable militant de la mémoire qui a soutenu le projet de collecte des noms présenté l’an dernier au Diner de Gala a reçu une "Clé de Yad Vashem" pour son dévouement et sa générosité. Cette soirée fut orchestrée avec brio, cette année encore, par Béatrice Boukris et Jean-Pierre Levy, ainsi que  l’équipe d’organisation du Comité Français pour Yad Vashem, encadrée par Jean-Pierre Gauzi, Secrétaire Général et David Adam, Directeur.

 





Lire la suite

Rapport d'activité

Rapport d'activité 2013

Rapport d'activité 2013
Télécharger:
rapport d'activite 2013.pdf
(2,3 MB)

Carte de France des Justes

Centre Bourgogne Champagne-Ardenne Nord-Pas-de-Calais Picardie Bretagne Ile-de-France Lorraine Alsace Haute-Normandie Basse-Normandie Pays-de-La-Loire Franche-Comté Rhône-Alpes Auvergne Poitou-Charentes Limousin Aquitaine Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Provence-Alpes-Cote-D'Azur Corse Carte de France des Justes
Passez la souris sur la carte

Les Justes parmi les Nations dans le monde

(informations en anglais)

Saisissez votre e-mail pour recevoir les informations du Comité Français

jeudi 23 juillet 2015

Lire la suite

9ème conférence sur l'enseignement de la Shoah

9ème conférence sur l'enseignement de la Shoah

Ecole internationale de l'enseignement de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Campagne de recherche des noms des victimes de la Shoah

Télécharger la feuille de témoignage (DAF-ED)

En savoir plus

Avec le soutien de

Avec le soutien de La Fondation pour la Mémoire de la Shoah