Articles et documents

Les sauveteurs de Denys Lévy

mardi 21 février 2012

Photo extraite du Reportage de Nice Matin en date du 18 juin.

 

Deux nouveaux Justes parmi les Nations : 
Emile Hugues et son épouse Lucie Laffitte
ont été honorés à Saint-Paul de Vence.

Leur dossier à Yad Vashem porte le résumé du sauvetage de Denys Lévy :

- "Jérôme Lévy, est issu d’une famille d’Alsaciens ayant opté pour la France après la guerre de 1870. Il était commandeur de la Légion d’Honneur et a joué un rôle important dans la vie politique d’avant-guerre : chef de cabinet d’Aristide Briand, délégué de la France à la Société des Nations. Il rejoindra la Résistance en 1940 suivi de son fils Denys qui, dès 1941 (il a 16 ans) adhère au réseau Brick.

En Septembre 1939, la famille a quitté son domicile de l’Avenue Foch pour sa maison de Deauville, Denys suivant sa scolarité à Caen. Quand les Allemands franchissent les lignes alliées, ils séjournent à Vichy puis au Pyla. Les Lévy s’installent ensuite à Cannes en zone libre où Denys poursuit sa scolarité en première et terminale.

En octobre 1942, ne pouvant poursuivre ses études à Cannes où ses parents restent, il est hébergé à Nice par une cousine, Anne-Mathilde Paraf.
Il est élève de Mathématiques supérieures au Lycée Masséna de Nice pendant l’année scolaire 1942-1943, il y fait connaissance du futur sénateur Pierre Laffitte.

En septembre 1943, les Allemands ayant envahi la partie de la zone dite libre préalablement occupée par l’Italie, procèdent à des rafles massives de juifs. Denys est alors conduit par Anne-Mathilde Paraf et Emile Roche, chez Lucie Laffitte, mère de Pierre Laffitte, à Saint-Paul de Vence, où il reste une semaine sans sortir dans une chambre aux volets clos.

Maître Emile Hugues, notaire à Vence et ami de Lucie Laffitte, vient chercher Denys et l’amène chez lui, où il reste quinze jours tout seul. Puis les parents de Denys le rejoignent et Emile Hugues met à leur disposition la maison de ses parents proche de la sienne. Ils y resteront jusqu’à la Libération, en août 1944. Lucie Laffitte et Emile Hugues leur rendaient visite presque quotidiennement. Pierre Laffitte venait régulièrement donner des leçons de mathématiques à Denys. Anne-Mathilde Paraf et Emile Roche leur rendaient également très souvent visite."

 


Pierre Laffitte, sénateur des Alpes maritimes, à l'origine de la Technopole Sophia-Antipolis.

 

La cérémonie de remise à titre posthume des médailles et diplômes aux noms d'Emile Hugues et de Lucie Laffitte s'est déroulée à la Fondation Maeght de St-Paul de Vence ce 17 juin. La délégation du Comité Français pour Yad Vashem était composée de Jacques Eloit ainsi que de William Zekri.

 

 

Lire la suite