Genet Marthe

Genet Jean-Claude

Année de nomination : 2004      Dossier n° 10448 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Marthe Genet (née Chaux)
Date de naissance : 31/03/1887
Date de décès : 15/12/1959
Profession : Cultivatrice
Particularité : Information non disponible

M. Jean-Claude Genet
Date de naissance : 12/09/1882
Date de décès : 23/08/1944
Profession : Cultivateur
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Simard
Département : Saône-et-Loire
Région : Bourgogne
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. Henri Cwajg

Lieux de mémoire

Stèle des Justes parmi les Nations à Simard

L'histoire

Jean Claude Genet   Marthe Genet Jean-Claude et Eugénie-Marthe Genet étaient cultivateurs au Hameau du Petit Cerisier près de Simard (Saône et Loire) et avaient un fils prisonnier de guerre. Ils n’étaient plus tout jeunes lorsqu’en 1943  Madame Cwajg, cachée non loin de là,  leur demanda de bien vouloir abriter son fils Henri alors âgé de 10 ans. Ils acceptèrent et traitèrent l’enfant réellement comme un fils. Ils le savaient juif comme d’ailleurs tous leurs voisins. Il les aidait à garder les vaches et lorsque les Allemands, dans leur retraite, traversèrent le village le 23 août 1944, Jean-Claude Genet lui ordonna de libérer les vaches et d’aller se cacher. Les Allemands frappèrent Eugénie Genet, pourtant invalide, mirent le feu à la ferme et fusillèrent le valeureux cultivateur sous les yeux de l’enfant qui fut lui-même blessé à la jambe. Henri se réfugia chez un voisin Monsieur Gaudillat, au hameau des Toppes, qui le porta sur son vélo durant sept kilomètres pour l’amener chez sa mère. Henri Cwajg voue à ses sauveurs une reconnaissance éperdue.

Le 27 décembre 2004, Yad Vashem a décerné à Jean-Claude et Eugénie-Marthe Genet le titre de Juste parmi les Nations.

 

Henri Cwajg enfant sauvé Mémorial à Simard