Labussière Louise

Année de nomination : 2007      Dossier n° 10977 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Louise Labussière
Date de naissance : 07/11/1870
Date de décès : 29/11/1952
Profession : Religieuse à l'orphelinat des S?urs du Très Sacrement et de la Charité
Particularité : Catholique

Localisation

Localite : Bourges
Département : Cher
Région : Centre
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 7 décembre 2008
Lieu : Mairie de Bourges (18000)

Remise de la médaille des Justes des Nations par Victor KUPERMINC, Délégué de Yad Vashem Aux ayants droit de Louise LABUSSIERE (Sœur Guillaume), honorée à titre posthume.

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

Mme Madeleine Taranto (née Helman)

Lieu de mémoire

Aucun

L'histoire

Madeleine Helman était née à Paris en 1930 et était élevée par un oncle après le divorce de ses parents. Après l’arrestation de son oncle, elle fut prise en charge par l’OSE qui la plaça dans diverses familles loin de la capitale.

Le 10 juillet 1940, Madeleine fut acceptée dans l’orphelinat du couvent de la Congrégation des Sœurs du Très Saint-Sacrement et de la Charité à Bourges dans le Cher. Louise Labussière, Sœur Guillaume en religion, était la Mère Supérieure du couvent.

Bien qu’elle sache que Madeleine était juive, elle s’assura qu’elle apparaissait dans les dossiers de l’institution sous son faux nom, Madeleine Huguet. Madeleine se sentait à l’aide dans cette nouvelle cachette. Elle se souvient que le prêtre qui lui parlait en Allemand et de ses réponses en Yiddish et que les Soeurs la traitaient avec gentillesse. On ne l’obligeait pas à assister à la messe et elle se sentait en sécurité dans cet environnement. Les Sœurs répondaient à ses besoins au quotidien et Madeleine resta cachée dans l’orphelinat jusqu’à la Libération.

Le 14 janvier 2007, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Louise Labussière, Sœur Guillaume en religion.