Nicol Andrée

Année de nomination : 2007      Dossier n° 11001 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Andrée Nicol
Date de naissance : 02/03/1903
Date de décès : 23/12/1963
Profession : Pharmacienne
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Levallois-Perret
Département : Hauts-de-Seine
Région : Ile-de-France
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 4 mars 2009
Lieu : Mairie de Levallois (92300)

Remise de la médaille des Justes parmi les Nations par Viviane SAÜL et Paul EJCHENRAND, délégués de Yad Vashem, Aux ayants droit d'Andrée NICOL, honorée à titre posthume.

Personnes sauvées

Mme Anne-Catherine Ardouin

Mme Lucie Brauman (née Waynbaum)

Mme Claire Schwartz (née Orloff)

Lieux de mémoire

Square Des Justes à Levallois-Perret

L'histoire

Andrée Nicol en 1945 Monsieur et Madame Orloff ont deux filles Clara (Claire) née en 1928 et Ethel née en 1926. La famille Orloff est arrêtée lors de la rafle du Vel d’Hiv le 16 juillet 1942 à Paris. La famille venait de Russie en 1925 et tenait un commerce rue de Provence à Paris. Le commerce fut mis sous l’autorité d’un gérant aryen. Monsieur et Madame Orloff sont morts en déportation ainsi que leur fille Ethel.

C’est dans le camp de Drancy que Claire fait connaissance de Lucie Brauman, née Wainbaum, pharmacienne à Levallois Perret, arrêtée sur la ligne de démarcation.

Ces deux personnes, Claire Orloff et surtout Lucie Brauman ont eu la vie sauve grâce à l’action d’Andrée Nicol, pharmacienne, collègue de Lucie. Andrée Nicol a réussi à obtenir la libération de Lucie Brauman en faisant valoir le fait que cette dernière était indispensable à l’avancement d’une recherche médicale qui, par hasard, concernait l’officier allemand en charge du camp.

De ce fait, Lucie Brauman fut assignée à résidence chez André Nicol et sous sa responsabilité. Andrée Nicol a hébergé Lucie jusqu’à la Libération et l’a protégée. Elle a également aidé et donné refuge à Claire Orloff à plusieurs reprises quand cette dernière a pu quitter Drancy.

Le 23 juillet 2007, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Andrée Nicol.

 

Andrée Nicol Cérémonie