Reveyron Anna Joséphine

Reveyron Pierre Félix

Année de nomination : 2011      Dossier n° 12131 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Mme Anna Joséphine Reveyron (née Legay)
Date de naissance : 06/09/1903
Date de décès : 02/01/1998
Profession : Restauratrice
Particularité : Information non disponible

M. Pierre Félix Reveyron
Date de naissance : 01/12/1903
Date de décès : 16/07/1987
Profession : Restaurateur
Particularité : Résistant

Localisation

Localite : Belley
Département : Ain
Région : Rhône-Alpes
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 18 octobre 2012
Lieu : Mairie de Belley (01300)

Remise de la médaille des Justes parmi les Nations par Annie KARO, déléguée de Yad Vashem ; Aux ayants droit de Pierre Felix et Anna Joséphine REVEYRON, honorés à titre posthume.

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Maurice Klein

M. Herman Klein

Lieu de mémoire

Aucun

L'histoire

Les parents  d’Henri Klein, sont nés en Pologne.

Son père Abraham arrive en France en 1933 et sa mère Henia le rejoint 2 ans plus tard , accompagnée de son frère ainé Maurice âgé de 6 ans .

La famille  habite à Lens où M Klein est commerçant. Henri naît en 1937.

Dès la déclaration de la guerre, M et Mme Klein fuient le Nord de la France et s’installent  à Lyon

Mais en  Novembre 1942, les allemands envahissent la zone libre, les rafles s’intensifient et  l’étau se resserre de plus en plus sur les juifs.

Abraham et Henia Klein ne se sentent plus en sécurité à Lyon d’autant qu’ils habitent tout près du quartier général de la gestapo.

Ils  décident alors de quitter Lyon et  de mettre leurs enfants à l’abri.

Par l’intermédiaire d’un ami, M Carol, garagiste à Grenoble, ils entrent en contact avec des familles qui acceptent de prendre en charge Maurice et Henri.

L’ainé, Maurice, est placé à Parves près de Belley chez les Villemin, tandis que le petit Henri, âgé de 5 ans, est confié  à  Pierre et Anna Reveyron

M et Mme Reveyron tiennent un restaurant très populaire à Belley, le « restaurant Reveyron » au 86 Grande Rue.

C’est  Pierre Reveyron lui-même qui  ramène Henri à Belley où il est accueilli avec amour et affection dans cette famille belleysanne.

Et pour faire taire les curieux, Pierre Reveyron présente le petit garçon comme son fils naturel et l’inscrit à l’école sous le nom d‘Henri Reveyron.

Henri partage la vie  de la famille et aussi celle du restaurant où il aide  au service en distribuant le pain et les boissons

Henri se souvient   que les allemands fréquentaient  le restaurant  Reveyron et que dans ces  moments-là  la salle lui était interdite et qu’il restait confiné en cuisine.

Après la guerre  Henri  Klein  a découvert avec surprise que, si dans la journée Pierre Reveyron dirigeait d’une main de fer  le restaurant, la nuit il était à la tête d’un réseau de résistance local.  Son fils ainé André l’aidait dans son action, notamment en transportant  la  nuit des munitions.

A la libération, toute la famille Klein a le bonheur d’être de nouveau réunie  et  ré- emménage à Lyon où la vie reprend son cours, mais ils n’ont jamais oublié leurs sauveurs

Le 21 juin 2011, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné l e titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Pierre Reveyron et son épouse Anna.