Laplace Robert

Laplace Annunciata

Biasion Giovanna

Année de nomination : 2012      Dossier n° 12315A -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. Robert Laplace
Date de naissance : 1905
Date de décès : 1950
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Mme Annunciata Laplace (née Lavetti)
Date de naissance : 1895
Date de décès : 1956
Profession : Nourrice, mère de 4 enfants
Particularité : Catholique pratiquante

Mme Giovanna Biasion (née Vavassori)
Date de naissance : 1872
Date de décès : 1954
Profession : Information non disponible
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Soissons
Département : Aisne
Région : Picardie
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Date : 7 avril 2013
Lieu : Mairie de Soissons (02200)

Remise de la médaille des Justes parmi les Nations par Viviane SAÜL et Alain HABIF, délégués de Yad Vashem ; Aux ayants droit de Robert et Annunciata LAPLACE, et Giovanna Maria BIASION, honorés à titre posthume.

Lire le compte-rendu

Personnes sauvées

M. Daniel Ehrenkranz

Mme Lisette Gal-El Ehrenkranz

Lieu de mémoire

Aucun

L'histoire

Giovana Biasion, Robert et Annunciata Laplace, nourrice, mère de 4 garçons, vont sauver Lisette, âgée de 6 ans, et son frère Daniel Ehrenkranz.

Le 16 juillet 1942, Mme Ehrenkranz, commerçante juive rue des Cordeliers, confie sa fille Lisette, âgée de 6 ans, à Annunciata Laplace, nourrice à Soisson. Le lendemain, elle sera arrêtée et ne reviendra jamais.
L'enfant, appelée Lisette ou "la rouquine", est recueillie au domicile de Annunciata Laplace et son mari Robert où habite également la grand-mère Giovana Biasion. Nono (Robert), Nana (Giovanna, la mère d'Annunciata) et Néné (Annunciata) veilleront sur elle, au péril de leur vie et de celle de leurs proches, jusqu'au retour du papa, parti combattre au côté des Alliés.

Pendant ces années sans école, Nana lui a appris à lire, le fils de Robert et Annunciata, Jean, lui achetait des livres. Cela lui permettra de sauter une classe en 1945. Chacun rivalisait de petites attentions pour cette enfant privée de ses parents. Lisette se souvient que "ses frères", les quatre garçons de Robert et Annunciata, lui confiaient leur ration de sucre, tandis que les filles tricotaient des vêtements pour sa poupée.
Annunciata Laplace, née Lavetti, était une résistante, et était informée des rafles. Il arrivait qu'en pleine nuit, Lise se réveille enveloppée dans une couverture dans les bras d'Annunciata, partie la cacher en catastrophe.

Une autre juive est cachée chez Giovana Biasion, Robert et Annunciata Laplace. Germaine, comme Lisette passe ses journées chez les Laplace, mais le soir elle part dormir chez Giovana Biasion.

A la mort d'Annunciata, Lise a porté le deuil pendant un mois. "Je ne l'ai jamais oubliée, elle fait partie de moi." dira-t-elle lors de la cérémonie à Soissons.

La médaille des Justes a été remise le 7 avril 2013 à la Mairie de Soissons (02200) aux ayants droit de Robert et Annunciata Laplace, et Giovanna Maria Biasion, honorés à titre posthume.