Bessede René

Année de nomination : 1989      Dossier n° 4423 -  Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

M. René Bessede
Date de naissance : 1902
Date de décès : 01/01/1965
Profession : Employé municapal, gardien de la mairie
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Caussade
Département : Tarn-et-Garonne
Région : Midi-Pyrénées
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

M. André Schule

Mme Eliane Roos (née Schule)

Mme Alice Bloch (née Michel)

Mme Monique Biezunski (née Michel)

Mme Denise Michel lévy

Mme Colette Schule Lévy

M. Jean Michel

M. André Michel

M. Gaston Michel

Mme Francine Feinermann (née Michel)

Mme Nicole Malamet (née Michel)

Mme Lucie Schule

M. Albert Schule

M. Gilbert Schule

Mme Marguerite Weiller (née Michel)

Lieux de mémoire

Halle Bessede

L'histoire

René Bessède vivait à Caussade en Tarn-et-Garonne. En avril 1943 la Gestapo fit irruption dans la ville et entra à la mairie, dont. Bessède était le gardien. L'interprète accompagnant les Allemands lui intima l'ordre d'aller chercher le maire, ajoutant quelques remarques selon lesquelles celui-ci serait chargé de rassembler dix familles de réfugiés juifs habitant la localité. Bessède savait que le maire, collaborateur notoire, n'hésiterait pas à faire ce qu'on lui demandait. Il se changea rapidement, et, habillé en jardinier, poussant une brouette, il se précipita de maison en maison, avertissant les Juifs de s’enfuir. Un peu plus tard, les agents de la Gestapo lui ordonnèrent de les conduire au domicile des Juifs; lorsqu'ils y arrivèrent, ils n'y trouvèrent plus personne. Eliane Roos, André Schule et Monique Biezunski sont de ceux qui témoignèrent devoir leur vie à Bessède. Grâce à son courage et aux avertissements qu’il leur avait données, dix familles juives avaient échappé aux griffes de la Gestapo et à la déportation vers les camps de la mort.

Le 26 octobre 1989, Yad Vashem a décerné à René Bessède le titre de Juste parmi les Nations.