Laquieze Adrienne

Année de nomination : 1998     Dossier n° 8273  (Consulter le dossier de Jérusalem)

Les Justes

Mme Adrienne Laquieze
Date de naissance : 01/11/1917
Profession : Directrice d'une pension de famille
Particularité : Information non disponible

Localisation

Localite : Beaulieu-sur-Dordogne
Département : Corrèze
Région : Limousin
Pays : France

Cérémonies de reconnaissance

Information non disponible

Personnes sauvées

Information non disponible

Lieux de mémoire

Plaque "Juste parmi les Nations" à Beaulieu-sur-Dordogne

L'histoire

Adrienne Laquièze dirigeait une pension de famille qui appartenait à sa mère à Beaulieu-sur-Dordogne (Corrèze). En 1939, l'établissement fut loué aux Eclaireurs Israélites de France qui y logeaient des enfants évacués de Paris. Il s'agissait d'enfants de réfugiés juifs qui, dans leur détresse, se voyaient forcés de les confier à des œuvres caritatives. A partir de l'année 1942, les dirigeants des EIF commencèrent à envoyer à Beaulieu des enfants et des adolescents qu'ils avaient réussi à faire sortir des camps de Rivesaltes et de Gurs. Adrienne Laquièze, qui faisait partie de la Résistance, procura également des faux papiers et des cartes d'alimentation à ses pensionnaires quand ces derniers durent quitter l'établissement et se cacher à cause des rafles. Quand les EIF se mirent à tenter de faire passer clandestinement des enfants en Suisse, elle accompagna elle-même des petits groupes de jeunes pendant le long voyage en train vers la frontière helvétique, acceptant d'accomplir les missions les plus dangereuses.

Le 11 novembre 1998, Yad Vashem a décerné à Adrienne Laquièze le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Plaque commémorative